ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent
Réserver un séjour

L'origine et l'évolution des colonies de vacances

Création des colonie de vacances

Les vacances arrivent à grands pas et vous vous renseignez déjà sur les différentes colonies de vacances qui pourraient permettre à votre enfant ou votre adolescent de découvrir ou de partir à nouveau pour une belle aventure en colo !



“Les colonies de vacances sont toujours dans l’ère du temps !”



Vous avez d'ailleurs certainement été étonné de voir à quel point les offres de colonies de vacances pour enfants ont évolué depuis votre enfance. En effet, le décalage avec les colonies de vacances d'antan dont on peut se souvenir est assez marquant. En effet, qui ne se souvient pas des balades et/ou randonnées un peu forcées pour remplir la journée, mais aussi la fameuse «sortie piscine». Cette sortie piscine prenait une bonne partie du temps de la journée. C’était une vraie joie d’être ensemble dans l’eau, faire ses premiers plongeons et ses premières brasses. Aujourd’hui ces activités sont toujours d'actualité. Elles ont évolué vers plus d’activités ludiques. Par exemple, on va plutôt au parc aquatique qu’à la piscine. Les anciennes randonnées se sont transformées en balades de découverte où l’on observe la faune, la flore. Aujourd’hui chaque activité est préparée en amont par l’équipe d’animation qui a à cœur de garantir l’intérêt pédagogique. Ces activités sont toutes préparées en amont et en lien avec le projet pédagogique de la colonie de vacances. Vous aussi, vous avez été en colonie de vacances quand vous étiez enfant ? Ce temps de vacances en colo était différent. Projetons-nous un petit moment en arrière pour découvrir les origines des colonies de vacances…


Origine des colonies de vacances


Les colonies de vacances sont aujourd’hui plus que centenaires. En effet, nous retrouvons les premières colonies de vacances à la fin du XIXe siècle. La première colo a été à l’initiative d'un pasteur Suisse Hermann Walter Bion. Il résidait dans un quartier ouvrier de Zurich. En 1876, il a l'idée d'emmener les enfants de son quartier visiter le village dont leurs parents sont originaires. Les colonies de vacances s’appelaient «Ferien-Kolonie». Une soixantaine d'enfants et une dizaine d'adultes prennent part alors à l'aventure et participent, sans le savoir, à la toute première colonie de vacances. La volonté du pasteur à l’époque était de faire participer les enfants à des jeux, à des chants et à des randonnées au grand air. La nuit, les garçons dormaient sur des bottes de paille dans une grange. Tandis que les filles dormaient dans les fermes bien au chaud chez des paysans locaux. La journée s’organisait principalement autour de jeux, de chants et de randonnées en forêt. Rapidement le pasteur Hermann Walter Bion constate de réels bienfaits sur la santé et le moral des enfants. Les enfants revenaient revigorés de leur séjour. C'est ainsi que naquit le 1er concept de la colonie de vacances. Les avantages de cette vie en plein air étaient grandement appréciés. Pour les uns, c'était avant tout un moyen d'instruction. Pour d'autres, un moyen de loisir éducatif. Pour les derniers, c'était essentiellement un facteur préventif thérapeutique de santé. Ces trois tendances recouvrent assez bien l’esprit des premières colonies de vacances. A la suite de cette initiative d’autres mouvements voient le jour…


Naissance du mouvement Scout


Le mouvement scoutisme a été créé par Baden Powel au Royaume-Uni. Il s’est fortement inspiré de l’expérience concluante d’Hermann Walter Bion. En 1907, Baden Powel organise un séjour avec une vingtaine de garçons de différentes classes sociales sur l'île de Brownsea. L’esprit du scoutisme est né et se résume par l’éducation par le jeu, l’indépendance et la confiance. Ce mouvement scout a permis à de nombreux enfants de découvrir une nouvelle vie avec d’autres enfants du même âge. Cela a permis de développer de fortes amitiés et de créer des liens inter-sociaux entre plusieurs générations. En France, c’est le père Jacques Sevin qui lance le mouvement des Scouts de France. Sa pédagogie s’inspire directement du scoutisme. Le mouvement scoutisme s’appuie sur un système d’équipes bien organisées. Les équipes sont composées de 4 à 6 enfants avec un chef d’équipe. La méthode scout est avant tout axée sur la pédagogie active.



“la distinction entre le scoutisme et les méthodes scolaires traditionnelles, c’est toute la différence entre enseigner et faire apprendre”.



  Jeux Extérieur - Colonies de Vacances  Beach Volley - Colonies de Vacances


Crédit photos  : Saint Hilaire de Riez


Développement des colonies de vacances avec le Front Populaire


Dans les années 1936 se développe en France le mouvement “Front Populaire”. Cela permet aux salariés d’obtenir des congés payés (2 semaines), la réduction du temps de travail avec la semaine de quarante heures et l'établissement des conventions collectives. Léo Lagrange donne une nouvelle dynamique aux colonies de vacances en tant que premier sous-secrétaire d’État aux Loisirs et aux Sports auprès du Ministre de la Santé Publique. Dorénavant c’est l’État qui prend en charge l’organisation des colonies de vacances tout en s’assurant de la protection des enfants placés hors du domicile. C’est à partir de cette période que l’État devient un acteur majeur sur le fonctionnement et l’organisation des colonies de vacances. Les colonies de vacances reposent désormais sur un projet éducatif et un projet pédagogique. Ces projets pédagogiques sont élaborés par l’équipe d’animation qualifiée. L’objectif est de donner la possibilité aux enfants et adolescents de s’épanouir dans des activités auxquelles ils n’ont pas accès le reste de l’année. Une belle ambition ! A l’époque, ces colonies de vacances sont réservées aux classes sociales les plus défavorisées. Elles sont perçues comme une œuvre de charité envers les enfants les plus démunis. Les colonies de vacances se développent en véritable institution au fil des ans et concernent aussi bien la classe ouvrière que les classes sociales moyennes et supérieures.


Après la guerre de 1945


Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les comités entreprises apparaissent et reprennent le parti de développer le mouvement des colonies de vacances. Ils prennent en charge l'organisation. Les investissements se multiplient avec la création d’infrastructures dédiées. Les comités d'entreprise prennent leur rôle bien à cœur. De plus, ils seront secondés par une forte implication de l'État qui en plus d'aides financières mettra en place les premières certifications de moniteurs et de directeurs de colonies de vacances.


Colonie après la guerre de 1945 - St Hilaire de Riez


Crédit photos  : Saint Hilaire de Riez


Et aujourd’hui…


La colonie de vacances évolue avec des mœurs de la société, et le phénomène prend une ampleur considérable. Les loisirs prennent de plus en plus de place dans notre société. Il en va de même dans les colonies de vacances,  jusqu'à en devenir, parfois, la principale raison d'être. En un peu plus d’un siècle, la colonie de vacances est donc passée du statut d’œuvre de charité pour enfants défavorisés à un moyen prisé de tous pour faire passer des vacances mémorables et ludiques à son enfant. Et même si l’objectif de ces colos a toujours été plus ou moins le même (donner la chance aux enfants de participer à une belle aventure en communauté). On ne peut qu’être satisfait de constater que les conditions d'accueil, d'encadrement et d'organisation ont toujours évolué en faveur du bien-être des enfants et des adolescents.


Evolution constante des colonies de vacances


C’est à l’aube des vacances estivales 2020 qu’un nouveau concept des colonies de vacances apparaît sous l’impulsion du Ministre Jean Michel BLANQUER : les Vacances Apprenantes. L’idée est d’apporter un soutien aux jeunes qui ont été impactés par la crise sanitaire COVID-19 lors du confinement du Printemps 2020. Les Vacances Apprenantes soutiennent les actions éducatives. Ces Vacances Apprenantes sont financées en grande partie par l’État via les collectivités. Ces Vacances Apprenantes offrent un soutien scolaire le matin et des activités pédagogiques ou sorties sportives l'après-midi.


Des colonies de vacance pas chères


Les contenus pédagogiques des colonies de vacances ont aussi évolué au fil des années. Les enfants viennent chercher davantage de divertissement, de confort et d’activités variées impliquant des moniteurs brevetés d’État. Ces moniteurs brevetés d’État garantissent la sécurité des enfants et adolescents lors des activités. Ces nouvelles attentes et conditions d’encadrement plus favorables sont coûteuses et impliquent l’augmentation inéluctable des prix des séjours. Mais il existe des colonies de vacances peu coûteuses et de qualité. Lorsque vient le moment de choisir sa colo, vous serez peut-être perdu face à l’abondance de choix et de destinations…. Faisons le point sur comment dénicher le meilleur rapport qualité/prix !


Trouver une colo avec le meilleur rapport qualité/prix


Chez Croq Vacances nous sommes très attentifs à la maîtrise des coûts. Cependant, cette maîtrise des coûts ne doit pas compromettre les conditions d’encadrement des activités pendant les colonies de vacances. A notre sens, seul le réseau associatif est à même de respecter cette condition afin de garantir l’accès aux colonies de vacances au plus grand nombre de jeunes. C’est pour cette raison que nous vous invitons à anticiper et de ne pas choisir une colonie à votre enfant à la dernière minute avec n’importe quel organisme ! Nous vous proposons une méthode infaillible pour trouver la colonie avec le meilleur qualité/prix. N’oubliez pas non plus d’écouter votre enfant sur la destination et les activités rêvées.


Calcul pour trouver la colonie la moins onéreuse


Pour comparer le prix d’une colonie de vacances, rien de tel que de diviser le prix de la colo par le nombre de jours de la colonie de vacances. Cela paraît si évident. A noter que certains parents oublient de faire ce calcul.



  • 1er exemple : une colo à la mer en Bretagne :

    • Le prix de la colo coûte 549 € sur 7 jours,

    • Ce qui vous donne un coût réel à la journée de moins de 80 €.



  •  2nd exemple : une colo à la mer en Corse :

    • Son prix est de 899 € sur 12 jours,

    • Le prix à la journée est donc de 75 €.





C’est vrai qu’il faut bien comparer les prix des séjours à la journée. De plus, pensez à bien aussi évaluer le prix des trajets A/R de votre enfant jusqu’au centre de vacances. Vous devez avoir une approche globale des différents prix à la journée en pensant à rajouter tous les frais annexes (séjours + transport A/R). Pour rappel, n’oubliez pas d'intégrer le coût de la majoration de transport. A noter que la quasi-totalité des organismes proposent des prises en charge un peu partout en France. Mais avec des coûts de transport parfois disproportionnés. Nos majorations de transport chez Croq’ Vacances incluent l’aller-retour de votre enfant à la colonie de vacances, l’encadrement pendant le voyage et les frais annexes (hébergement de notre personnel pédagogique qui réalisera le voyage avec votre enfant).


Prix imbattable à la journée chez Croq’ Vacances


Croq’ Vacances vous propose le meilleur rapport qualité prix journalier. Ce critère est important pour un bon nombre de parents mais il ne doit pas être l’unique critère de sélection d’une colonie de vacances.


Quelques petits conseils avant de faire votre sélection :



  • Assurez-vous auprès de l’organisme que la colo est bien déclarée à la DDCS,

  • Vérifiez le nombre d’animateurs BAFA par enfant,

  • Demandez le projet pédagogique et éducatif,

  • Regardez les avis des parents sur l’association

  • etc...


Depuis + de 20 ans, notre association propose chaque année + de 200 séjours par an. Vous pourrez choisir parmi plus de 19 destinations et 36 thèmes. Que de choix !


Comment choisir le bon organisme de colonie de vacances ?


Dans un premier temps, assurez-vous que l’organisme est une association à but non lucratif et non une société commerciale. Cela peut paraître évident mais c’est toujours bon de le rappeler. Pourquoi me direz-vous ? Parce que l’association doit être déclarée et agréée par le Ministère ; pour cela vérifier son numéro d’agrément. Croq Vacances est agréée par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, sous le numéro : 044ORG0408. Notre  agrément Éducation Populaire est enregistré sous le numéro 44-05-19. L’association Croq Vacances est aussi conventionnée :



  • ANCV N° 172261 (Chèques Vacances),

  • CAF-VACAF (nombreuses CAF en France).


Outre ces agréments et habilitations que vous trouverez facilement sur les sites internet des organismes de colonies de vacances, contactez l’organisme que vous avez repéré. Assurez-vous qu’il déclare tous ses séjours à la DDCS de son département. D’autres critères peuvent aussi attester du sérieux de l’association :



  • date de création,

  • variétés des séjours,

  • partenaires existants,

  • agréments CAF, etc.


Pour choisir l’organisme, avant tout, votre enfant doit avoir envie de partir en colonie de vacances. Ce temps récréatif et complémentaire à l’école ne doit pas être une contrainte mais bien un choix délibéré de l’enfant. Ensuite, contactez l’organisme et posez des questions en lien avec les critères qui vous ont été présentés ci-dessus. L’association Croq Vacances, vous propose un large choix de thématiques sportives, culturelles et écologiques qui vont sûrement en étonner plus d’un ! Prenez le temps de comparer et contactez-nous. En conclusion, les colonies Croq’ Vacances sont organisées pour offrir le meilleur à vos enfants. En effet, il leur est proposé les meilleures conditions d'accueil, des activités ludiques variées, le tout pour favoriser leur bien-être. Ludiques, éducatives, sportives et culturelles, les colonies Croq Vacances sont conçues pour susciter de bons souvenirs à vos enfants. Enfin, Croq’ Vacances propose de nombreux séjours en France mais aussi à l’Etranger !

Découvrir nos colonies

Retour aux actualités

Colonies de Vacances 2021 dernières minutes

Dernières places à saisir pour les vacances été 2021 Il ne reste plus que quelques jou ...

En savoir +